Pourquoi le SNPI-FSU dit non à un projet de grand corps de l’encadrement et pourquoi il revendique un corps unique de l’inspection?
Patrick BET, lettre d’informations aux adhérents, n°8, décembre 2013

lia0008_page4_

Corps unique de l’inspection pédagogique à plusieurs grades

Afin de pouvoir faire des propositions cohérentes dans le cadre des discussions de l’agenda social, le SNPI-FSU et le SIA se déclarent prêts à étudier ensemble l’architecture d’un grand corps unique de l’inspection pédagogique à plusieurs grades dans la perspective d’un pilotage du système éducatif moderne, cohérent et progressiste, dans le respect des compétences et des responsabilités de chacun des niveaux d’inspection. La création de ce corps unique vise à permettre l’accès au corps des actuels corps viviers ainsi qu’à favoriser toutes les possibilités le passage d’un grade à l’autre en fonction notamment des compétences acquises dans l’exercice des fonctions occupées.

À cette fin, ils souhaitent qu’à la suite des discussions catégorielles de l’agenda social soient organisées une ou plusieurs réunions de réflexion commune sur la perspective de la création d’un grand corps d’inspection à trois grades regroupant les IEN, les IA-IPR et les IGEN.

Pour le SNPI-FSU, Michel GONNET – Secrétaire général
Pour le SIA, Robert PROSPERINI – Secrétaire général