Vers la fin des commissions paritaires?

Vers la fin des commissions paritaires?

2018-06-16T14:35:08+00:00 10 juin 2018|Catégories : ACTUALITÉS|Mots-clés : |

Le mouvement, les promotions, les changements de grade …. sans le contrôle des élus du personnel, sans transparence, à la seule volonté de l’administration? Le gouvernement remet en cause les commissions paritaires …

Remise en cause du dialogue social dans la fonction publique

Dans le cadre du chantier « Dialogue social » de la concertation Action Publique 2022, le gouvernement a présenté aujourd’hui aux organisations syndicales représentatives ni plus ni moins qu’un projet de « suppression du paritarisme » afin de  faciliter une  « déconcentration managériale » de la Fonction publique.
C’est inacceptable!!
Ce projet propose la suppression du paritarisme, l’abolition des CAP en ce qui concerne les mutations, l’élargissement des sanctions disciplinaires sans contrôle des recours, la suppression des CAP par corps,…
La FSU appelle les agent-es à réagir à cette attaque frontale contre leurs droits.
Elle demande au gouvernement de revenir sur ses intentions et de faire de nouvelles propositions.

Communiqué FSU, 15 juin 2018

Fonction publique: le dialogue social ne fonctionne pas !

Lors de la nouvelle réunion de travail sur l’avenir des CHSCT à la Fonction publique, la FSU a, une nouvelle fois, dénoncé la méthode de dialogue social du gouvernement: document de travail non distribué à l’avance empêchant les organisations syndicales de préparer les réunions, calendrier de concertation trop serré, aucune réponse apportée aux questions posées, de réunions en réunions les mêmes scénarios sont proposés par l’Administration…
La FSU a demandé une nouvelle fois au gouvernement un scénario (dit scénario 3) qui préserve les CHSCT.
Le gouvernement propose pour sa part un scénario d’une nouvelle instance qui intégrerait les CHSCT.
Lors de cette réunion, la FSU a rappelé son exigence du maintien et du renforcement des CHSCT tant ils sont indispensables aujourd’hui dans la Fonction publique. Elle a redit son désaccord sur le projet gouvernemental et est intervenue fortement pour que soient préservées les compétences, le rôle des représentant-es des personnels et le fonctionnement des CHSCT.
La FSU appelle les personnels à signer massivement la pétition qu’elle a mise en place sur son site pour demander le maintien des instances de dialogue social nécessaires aussi bien au bon fonctionnement des services qu’aux bonnes conditions de travail et de déroulement de carrière des agent-es.
La balle est désormais dans le camp du gouvernement !

Interview de Bernadette GROISON
La lettre de l’éducation, juin 2018Lettre educ BG-paritarisme

Interview de Bernadette GROISON
Café pédagogique, 25 mai 2018Fin du paritarisme-6 questions à B.Groison