Postes à profil

Postes à profil

2018-05-10T19:51:34+00:001 janvier 2010|Catégories : Non classé|Mots-clés : |

Clarifier les procédures de recrutement BIEP
Rencontre avec la DGRH, 26 mai 2015

Le SNPI-FSU a été reçu, le 26 mai 2015, par Pierre MOYA (adjoint à la directrice générale, chef de service du service de l’encadrement), Gilles BAL (sous-direction de la gestion des carrières des personnels d’encadrement) et Philippe ETIENNE (bureau des IA-IPR et des IEN).

 

Le SNPI rappelle son opposition au principe d’un recrutement profilé. Néanmoins, ce type de recrutement étant en place, le SNPI demande

  • qu’il ne puisse contrevenir aux principes du statut en privilégiant le maintien d’un faisant fonction aux dépens d’un inspecteur titulaire;
  • qu’il respecte des principes déontologiques qui garantissent l’examen de l’ensemble des candidatures et ne puisse se contenter d’un appel à candidatures BIEP fictif;
  • que des critères précis de recrutement soient donnés à l’information des candidats potentiels. Le SNPI rappelle qu’il demande depuis longtemps la réunion d’un groupe de travail sur ces questions

Calendrier BIEP et calendrier titulaires

Le SNPI constate que les affectations tardives sur les postes BIEP privent les titulaires d’une véritable visibili- té sur les postes que ces nominations rendront vacants. Il demande que tout soit fait pour que le calendrier des affectations BIEP permette une meilleure anticipation des postes vacants.

Profilage des postes ordinaires

Le SNPI se félicite que, lors de la préparation de la der- nière CAPN, la demande d’un DASEN de profiler un poste ordinaire n’ait pas été prise en compte.
Le SNPI demande que ce principe soit réaffirmé.

Les réponses de la DGRH

La DGRH nous assure qu’elle accompagnera la parution de la circulaire sur les missions en affirmant, auprès des recteurs et DASEN, les principes fondamentaux qui en ont guidé la rédaction et tout particulièrement celui du recentrage des IEN sur leurs missions pédagogiques.
La DGRH affirme la nécessité du respect des règles dans les recrutements BIEP. Les postes blo- qués pour des « faisant fonction » seront attri- bués à des titulaires lors des prochaines CAPN. Cependant la DGRH ne s’engage pas sur la tenue d’un groupe de travail sur la déontologie du re- crutement et la transparence des critères.
La DGRH assure qu’elle continuera à refuser de prendre en compte des critère profilés pour le mouvement des postes « ordinaires ».
La DGRH a déjà resserré le calendrier BIEP mais elle cherchera une organisation qui permettra de connaitre plus tôt les postes vacants libérés par les nominations BIEP

La DGRH exprime clairement une volonté de maintenir les principes fondamentaux d’égalité de traitement et de respect des règles. Mais les recrutements BIEP rédui- sent le pouvoir de la DGRH qui ne parvient pas toujours à obtenir des recteurs le respect des principes de ces recrutements. Le profilage des postes a sérieusement entamé les règles habituelles de la fonction publique, sans pour autant faire la preuve d’une amélioration qualitative du service public. En maintenant des « faisant fonction » sur des postes pouvant être l’objet de nomination de titulaires, c’est le statut même qui est menacé. Heureusement la DGRH s’est engagée à mettre fin à cette situation dès les prochaines CAPN.

Nous resterons très vigilants.

L’ensemble des demandes faites lors de cette audience sera repris dans la déclaration liminaire que fera le SNPI à la prochaine CAPN.